Conseil des Eglises Protestantes du Cameroun

La femme, bonne gestionnaire

///La femme, bonne gestionnaire

Au plan économique, Kevin Demanou, membre de More Women In Politics, a indiqué que la femme est réputée bonne gestionnaire. D’après ce dernier, pour être capable de s’imposer sur le plan économique et d’être autonome, elles doivent s’engager à rendre formelle leurs activités génératrices de revenus et croire en la possibilité d’être de femmes d’affaires prospère.

point de vue social, la coordinatrice nationale de More Women in Politics, Pr Justine Diffo, a invité les participantes à s’insurger contre certains fléaux qui minent notre société tels que les infanticides, les crimes rituels, le chômage des jeunes, les guerres, etc. Pourquoi des femmes chrétiennes comme cibles de cet atelier ? La raison se trouve dans la Bible : « les femmes sont les premières missionnaires de la résurrection de Jésus-Christ», rappelle Pr Justine Diffo.

Au sortir de cet atelier , il est attendu que les participantes soient des ambassadrices du leadership féminin au sein de l’église protestante au Cameroun. Le projet « Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018» financé par l’Union européenne consiste à contribuer à l’amélioration de la démocratie camerounaise à travers le développement d’une culture démocratique et citoyenne chez 500 000 femmes. Une démocratie qui permettra de favoriser une meilleure expression du genre dans la gestion publique dans 20 communes localisées dans 7 régions identifiées par le projet. Il s’agit des régions du Centre, du Sud, de l’Ouest, de l’Extrême-Nord, du Littoral, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.